top of page
Rechercher

Lexique de la chaussure...pour devenir un vrai pro

Dernière mise à jour : 8 juin 2022


Pour vous transmettre notre passion pour la chaussure, rien de mieux que de vous fournir un maximum de vocabulaire pour bien démarrer !


Afficher: cela consiste à mettre en contact des pièces à assembler et leur donner une fixation provisoire (par collage, cramponnage, clouage, etc.) dans la position qu’elles doivent occuper définitivement.


Assembler: ce terme a une signification première assez évidente (assembler la tige par exemple). Mais il désigne également une opération plus précise. Lorsqu’on parle d’assemblage arrière on décrit le fait de fixer et centrer provisoirement la tige sur la forme avec l’aide d’une pointe placée à l’arrière à l’emplacement de la baguette ou de la talonnette.


Baby-Calf: on parle ici d’un cuir provenant de petits veaux dont la fleur est lisse et fine avec une finition brillante.

Baguette: c’est une pièce de la tige qui couvre et renforce la piqûre de jointage de l’arrière des quartiers.




Bonbout: C’est ainsi que l’on appelle la dernière épaisseur du talon qui sert donc de couche d’usure en contact avec le sol. Il est en cuir ou en caoutchouc ou en cuir avec un coin caoutchouc.


Bout: On parle ici, bien entendu, de l’extrémité où se situe les orteils.


Bout dur: c’est un renfort rigide (en cuir dans les chaussures de qualité) qui est placé au bout de la tige et modelé sur le bout de la forme pendant le montage. Il sert à protéger les orteils tout en donnant fermeté et bonne présentation à cette partie de la tige. Note: si on vous présente des chaussures dont le bout est mou, passez votre chemin.


Box calf (willow calf): C’est un cuir de veau tanné au chrome, lisse ou légèrement liégé qui sert à fabriquer les tiges. Note: les britanniques considèrent que le box-calf est noir. Pour les autres couleurs on parle alors de willow-calf.


Bracelet: c’est la partie du dessus de la tige (rapportée ou simulée) qui suit les bords supérieurs des quartiers (long wing).


Cambrion: C’est une pièce allongée (en cuir, bois, acier ou plastique) placée dans l’épaisseur du semelage pour donner de la fermeté à la cambrure et soutenir la voûte plantaire.


Claquage: on décrit ici l’assemblage, au moyen de piqûres, de la claque et des quartiers d’une tige. Le claquage peut être à doublure flottante (assemblage séparé du dessus et de la doublure) ou à travers tout (une seule piqûre réunit l’ensemble des pièces).


Claque: C’est la partie de la tige qui couvre l’avant-pied. Note: de manière abusive on parle souvent d’empeigne qui est un terme moins précis.


Collet: c’est un terme désignant un cuir issu de la peau qui recouvrait la tête, le cou et les épaules de l’animal.


Contreforts: c’est une pièce de soutien, intercalée entre le dessus et la doublure pour éviter l’affaissement de la tige et maintenir le talon en place.


Corroyer: dans la fabrication du cuir, le corroyage regroupe l’ensemble des opérations, effectuées après tannage, qui vont donner au cuir ses diverses qualités (souplesse, couleur, grain, toucher, etc.)


Couture petit point: c’est la couture (verticale) qui va lier la trépointe à la semelle d’usure avec un point à deux fils en général.


Couture de trépointe: c’est la couture (horizontale) qui va lier la trépointe et la tige au mur de la première de montage. Elle n’est pas apparente.





Croupon: c’est le cuir qui est issu de la peau recouvrant le dos et la croupe de l’animal.


Croûte de cuir: lorsqu’on refend le cuir on va obtenir deux feuilles. Celle côté chair est appelée croûte de cuir. Cette feuille ne peut pas, légalement être appelée cuir contrairement à la feuille côté peau.





Cuir pleine fleur: C’est ainsi qu’on appelle le cuir dont seul l’épiderme est retiré. L’épaisseur d’origine est donc conservée. Il faut savoir que la fleur est la partie de la peau qui apporte le plus de résistance.


Cuir gras: on parle ici d’un cuir qui a absorbé, pendant les opérations de corroyage, une quantité importante de cors gras (huile, graisse). Cela l’imperméabilise, le rend plus résistant et souple.


Daim: c’est le cuir obtenu par tannage de la peau de l’animal du même nom. Aujourd’hui le Daim désigne en réalité les cuirs nubuck ou velours. On utilise également sa traduction en anglais: suede


Doublure: Ce terme désigne – de façon assez évidente – l’habillage de l’intérieur de la tige. Sur les chaussures de qualité la doublure est en cuir de « veau blanc » (un cuir tanné sans pigment pour être lisse et agréable). Elle est d’abord collée puis piquée à l’intérieur de la tige.


Embauchoirs: Formes en bois, métal, carton ou plastique introduites dans les chaussures pour donner à la tige la bonne consistance et pour assurer l’entretien de la chaussure entre deux ports. Les plus communs sont articulés sur deux axes (longueur et largeur).


Forme: c’est une pièce de bois (pour les chaussures sur mesure) ou plastique (pour les chaussures « prêt-à-chausser ») représentant le volume du pied et servant à la confection de la chaussure.

Garants: il s’agit d’une pièce rapportée au niveau de l’oreille du quartier sur laquelle se trouve les œillets (ou tout autre mode de fermeture).


Garnir: c’est l’opération qui consiste à remplir et niveler le dessous de la chaussure – après montage de la tige sur forme – pour offrir une surface de portée et d’adhésion plus grande à la semelle.


Gravure: c’est une incision continue pratiquée dans l’épaisseur du cuir de la semelle pour y accueillir la couture.


Monter: c’est l’opération qui consiste à galber tout ou partie de la tige sur la forme – en utilisant le prêtant de la peau – et lui donner une fixation provisoire ou définitive.


Nubuck: il s’agit d’un cuir dont la fleur a été finement poncée afin de lui donner un aspect légèrement velouté.


Parer: cela consiste à amincir régulièrement le bord d’une pièce de cuir ou de tout autre matériau.


Patin: c’est une pièce de semelage qui se trouve seulement à l’avant pied et qui se trouve en contact avec le sol afin de protéger la semelle en cuir.


Patronage: c’est la mise au point d’un modèle sur une forme à partir d’une création.


Piéter: c’est mesurer la surface d’une peau et l’exprimer en pieds carrés. Non ce n’est pas un jeu de mots… Les fabricants de chaussures privilégient vraiment cette unité de mesure.


Plis d’aisance: ce sont les plis qui se forment sur la claque lorsqu’on plie le pied.


Point d’arrêt: points de couture délimitant et renforçant la zone d’ouverture d’une tige de type derby.


Pointure anglaise: la différence entre deux pointures anglaises est de 8,46 millimètres. L’écart est plus important que pour les pointures françaises. On utilise donc plus souvent les demi-pointures.


Pointure française: la différence entre deux pointures correspond à 2/3 de centimètre (6,666666 millimètres). Elle est donc plus précise que la pointure anglaise.





Première de montage: il s’agit de la « semelle » intérieure sur laquelle on assemble la tige et la trépointe et où repose le pied. C’est la pièce de cuir sur laquelle tout le reste vient se greffer et qu’on place en premier pour monter la chaussure.


Première de propreté: c’est la doublure fine qu’on colle sur la première de montage pour donner une meilleure présentation à la chaussure.


Prise: c’est ainsi qu’on appelle le supplément de cuir qui sera recouvert par une autre pièce pendant l’assemblage (le piquage).


Quartiers: ce sont les deux pièces, symétriques, qui forment l’arrière de la tige et remontent plus ou moins sur le cou-de-pied pour fermer la chaussure.


Queue de semelle: partie arrière de la semelle et du patin de protection.


Racornir: c’est ce qui arrive au cuir sous l’effet de la chaleur et / ou de la sueur. Il devient dur comme de la corne et risque de craqueler.


Rempliage: replier sur lui-même le bord d’une pièce de la tige. Selon la qualité de fabrication la pièce est précédemment parée puis collée ou collée / cousue.


Sous-bouts: ce sont les différentes épaisseurs de cuir formant le talon.


Tige: on désigne ainsi la partie supérieure de la chaussure destinée à habiller et protéger le dessus du pied.


Trépointe: désigne la bande de cuir profilée, fixée tout autour de la chaussure. Il en existe plusieurs sortes: plate, bourrelet, équerre, escalier, etc.


Vachette: c’est par ce terme qu’on désigne les cuirs issus des peaux de bovins adultes: taureau, boeuf et vache.


Velours: on parle ici d’un cuir préparé à l’envers du sens habituel donc côté chair. Il est finement poncé pour avoir un aspect velouté.

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page